Ma métaphysique

IMG_2308.JPG

Femme dans mes rèves.
Te
chnique mixte sur toile
Signée en bas à droite.
Format 60/73 cm. M1

 

L'Amateur d'art.

du

8 octobre 1970

Peintre espagnol dans la force de l'âge. ROCA présente les reflets de son intériorité dans une succession de toiles dont la monochromie n'engendre pas la monochromie, grâce au jeu des perspectives.

Comment expliquer l'oeuvre de ROCA ? C'est si l'on veut, une libération traitée dans une ligne surréaliste. Ce sont, nous dit ROCA, ses propres sensations au moment où il reçoit l'irrésistible besoin de peindre. Devant sa toile, il pense à tout ce qui enchaine l'homme, la vie, la mort, le bien, le mal, le plaisir, la douleur.

On retrouve presque toujours la spirale dont le point central de départ est un corps, un visage, un masque. La courbe finit en sortant de la toile après s'être lovée autour d'une sirène ou avoir formé un tunnel lumineux Tour à tour Dantesque ou paradisiaque, chaque toile donne un corps à une pensée.

 

Galerie ENTREMONDE

 

IMG_2310.JPG

Visage inquiet.
Technique mixte sur toile
Signée et daté 77 en bas à droite.
Format 73/60 cm. M3


 

IMG_2311.JPG

Réflexion.
Technique mixte sur toile
Signée et daté 77 en bas à droite.
Format 73/60 cm. M2


 

L'Humanité.

du

2 octobre 1970

ROCA :  un peintre

    du fantastique.

 

Les < êtres > ressemblent à nos rêves, ses couleurs à nos cauchemars :  pour ceux qui ne connaissent pas encore la peinture de ROCA, sa première exposition est un choc. Depuis des années, après sa journée de travail, ce Catalan de choc entasse ainsi ses fantasmagories sur toile : il fallait bien un jour qu'elles s'échappent, venant nous dérober toutes nos interprétations possibles. Demain soir elles seront à nouveau enfermées en attendant leurs petites soeurs, encore plus fantastiques, encore plus belles.

C. P.

 

Galerie ENTREMONDE

50, rue Mazarin. PARIS VI°

 

IMG_2345.JPG

Hommes au long cou.
Technique mixte sur toile
Signée et daté 77 au dos.
Format 114/146 cm. M23


 

IMG_2354.JPG

Portrait aux paupières tmbantes.
Technique mixte sur toile
Signée et daté 77 en bas à droit.
Format 65/54 cm. M36


 

IMG_2369.JPG

Visage fantasmagorique.
Technique mixte sur toile
Signée et daté 78 au dos.
Format 73/60 cm. M43


 

Miroir du fantastique.

Octobre 1970

Voyez mon aventure survenue le soir  du vernissage des tableaux de ROCA. Galerie Entremonde, 50 rue Mazarine, PARIS VI°. J'avais reçu quelques jours plutôt une carte d'invitation. Je vous la livre. Ces volutes, ses courbes harmonieuses évoluaient sur un fond mauve "prune", couleur très mode cet hiver, je crois. Lors du vernissage à travers des dos, des nuques et des corps, j'essayais de voir les tableaux de ROCA, de me laisser envahir par son monde imaginaire. Monde fantastique ? Sous-marin ? D'ombre et de lumière ? Je ne sais encore, Et c'est bien là l'objet de mon trouble. Que s'est-il passé à la Galerie Entremonde ? Que m'est-il arrivé ce soir du 17 septembre 1970 ? Le premier tableau me rappel déjà bizarrement la carte d'invitation : ensuite l'atmosphère  fantastique des tableaux de ROCA me troubla-t-elle à ce point dans son unité que j'eus l'impression, tout au long de la galerie de revoir le même tableau mais en rouge, en vert, en jaune, en jaune plus clair, en brun, en brun atténué, etc. Toutes ses couleurs, traitées avec la même facture, tourbillonnaient autour de moi. Décidée à réagir contre ces maléfices , je retournais faire un tour de galerie. Très vite, j'abandonnais, vaincue par le même thème obsédant, léché, laqué, vernis. Un peintre peut-il prendre sa palette et s'amuser à traiter en rouge, en vert, en ocre... sans aucune sincérité ces ronds pénétrant des tiges, ces têtes émergeant de ces panneaux dans l'univers glacé mis à la mode par DALI ? Non. N'est-ce pas ? J' ai bien été l'objet de ces mauvais génies du fantastique, cela est sur. Et pourtant, j'ai lutté : une idée pernicieuse me soufflait que je n'étais pas à Galerie Entrmonde mais dans un salon de décoration " avant-gardiste " : effectivement sur un long mur blanc avec des meubles KNOLL, dans un intérieur alliant l'acier au cuir noir, un de ces tableaux serait du meilleur effet. Je suis sortie, J'ai regardé. Eh bien, je n'étais pas à " formes nouvelles ", rayon peinture. Alors, je ne sais plus et je vous demande d'aller vous rendre compte. Si vous aussi vous ressentez ce même étourdissement devant l'utilisation systématique des " recettes " de la peinture fantastique, ne serait-il pas nécéssaire, alors, de  demander à ROCA pourquoi il a exposé à la Galerie Entremonde et non pas au rayon peinture du B.H.V ?  

Genevieve GENTY

  

IMG_2428.JPG

Composition en atmosphère.
Technique mixte sur toile
Signée en bas à droite.
Format 10/81 cm. M67


 

IMG_2429.JPG

Composition aux trois personnages.
Technique mixte sur toile
Signée et daté 77 en bas à droite.
Format 81/100 cm. M68


 

IMG_2430.JPG

Composition aux deux personnages.
Technique mixte sur toile
Signée et daté 77 en bas à droite.
Format 92/73 cm. M70


 

IMG_2425.JPG

Composition en atmosphère.
Technique mixte sur toile
Signée en bas à droite.
Format 100/81 cm. M65


 

IMG_2427.JPG

Composition aux trois personnages.
Technique mixte sur toile
Signée et daté 77 en bas à droite.
Format 73/92 cm. M66


 

IMG_2431.JPG

Personnage.
Technique mixte sur toile
Signée et daté 77 en bas à droite.
Format 92/73 cm. M70